20/10/2013

Au secours, les escargots attaquent !

Durant mon séjour sur l'île de Ré ( 1-8/10/13), je me suis surtout intéressé aux oiseaux, mais un matin, j'ai bien été obligé de m'intéresser aux escargots !

Escargots_invasion-ile-de-Ré-red1.jpg

Il y en avait partout sur la route, sur une zone très précise d'un secteur de la piste cyclable près de la Maison du Fier. J'ai dû passer à pied pour ne pas en écraser trop !

Escargots_invasion-ile-de-Ré-red2.jpg

Il y avait même des courses d'escragots, mais spontanée celles-là !

Escargots_invasion-ile-de-Ré-red3.jpg

D'où venaient et/ou où allaient-ils ? Renseignement pris, ils étaient attirés par uen accumulation de végétaux pourrissant dans le fossé de la route.... Je n'avais jamais vu un tel spectacle ! 

 

 

07:51 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite, Nature et paysages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/01/2013

Paris sous la neige - 18janv2013

Il est 20h30, je suis au resto Bombay, rue de Meaux ( Paris-19è)

restoIndien-neige.jpg

et la première impression est la bonne : il neige ! 

Vérification à la sortie :

rue-de-Meaux.jpg

arrivé rue de Laumière, c'est pas mieux !

rueLaumière.jpg

Même les vélos sont enneigés !....

Velib'neige.jpg

 

 

21:39 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/10/2012

La pétoule, un engrais naturel !

Prise ce matin à la Courneuve, cette photo illustre un phénomène que j'ignorais : les crottes de lapin (pétoules dans le Midi...) ont un effet assez flagrant sur la pousse de l'herbe !

Lapins_crottes-herbe retaillée.jpg

La "Grande Plaine" du parc était constellée de ces touffes d'herbe qui ceinturaient à chaque fois un dépôt de "billes" de lapin de garenne...

Ces "ronds de lapin" sont-ils le résultat d'un seul "dépot" ou bien sont-ils un lieu habituel de "dépot", un genre de "toilettes privées" en quelque sorte? Si quelqu'un a une idée ... 

 

15:55 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite, Nature et paysages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/10/2012

La Villette sous le soleil

Gde_Halle_red.jpg

18:52 Écrit par Frédéric Malher dans Jeux géométriques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2012

Friche suspendue.... sur mon balcon !

Depuis qu'est mort l'hibiscus que j'avais semé dans un pot qui est accroché au rebord de ma fenêtre au 8ème étage ( je n'ai pas de balcon....), j'ai décidé de voir ce que ça donnerait de laisser évoluer tout seul ce qui y pousserait .... Mes seules interventions ont été d'arroser et de couper ou de retirer de temps en temps certains individus d'une espèce qui serait trop envahissante, mais jamais l'espèce complète !

Malheureusement, je n'ai pas eu l'idée de photographier le pot dès le début de l'opération qui doit remonterà l'été 2009.

la première photo date d'avril 2010

1_sur ma fenetre avril2010red.jpg

Je ne suis pas botaniste, vous ne verrez donc pas beaucoup de nom d'espèce.... Il y a cependant ici une graminée (à droite), une petite composée jaune ( en haut à gauche) et du mouron ( petites feuilles rondes un peu pointues)

2_6mars2011red.jpg

Au mois de mars 2011, une petite crucifère à fleurs blanches est apparue ( Cardamine hirsute )

2a_Crucifere balcon red2.jpg

La voici sous un autre angle

3_3avril2011red.jpg

Au mois d'avril, la cardamine a disparu, du mouron( a droite) a poussé et les premières pousses de chénopode (en haut à gauche)

4_24avr2011red.jpg

Fin avril ( j'ai tourné le gros pot ), le mouron se dessèche, le chénopode a grandi ( en bas à droite du gros pot ) et dans le petit pot la cardamine séchée est toujours là et du chénopode pousse

5_7mai2011red.jpg

 

 Le 7 mai, il commence à faire chaud, la graminée ( brome ?) fait ses épillets et le chénopode continue à grandir

6_ma fenetre 5aout2011red.jpg

3 mois plus tard ( aout 2011) la situation a changé : la composée jaune déjà vue l'année précédente a poussé, fleuri et fait des graines.

7_4oct2011red.jpg

2 mois plus tard (octobre), une nouvelle venue pousse : on verra plus tard qu'il s'agit d'une marjolaine.

8_5mai2012red.jpg

Nous sommes début mai 2012, l'hiver est passé par là : en février ( -10°C pendant une bonne semaine), la marjolaine a gelé et j'ai cru qu'elle était morte... En fait elle est repartie ! Le brome et le chénopode sont fidèles au poste.

9_14mai2012red.jpg

 Les graminées ( 2 espèces ) poussent ( 15 jours plus tard)

9a_25mai2012red.jpg

Fin mai la marjolaine n'est pas encore sur le point de fleurir

9b_27juin2012red.jpg

 Fin juin, il fait de plus en plus sec, j'ai taillé les graminées, la marjolaine se développe et se pépare à fleurir. Les chénopodes du petit pot germent

9c_14juil2012red.jpg

Et le moment tant attendu arrive : pour le 14 juillet, la marjolaine est fleurie !

9d_6 aout2012.jpg

 Retour à la maison 3 semaines plus tard, sans arrosage et avec des passages de température à 30°C... Ce que le froid n'a pas réussi, la chaleur l'a fait : la marjolaine a grillé ! Le reste n'est pas en meilleure forme

9da_17 aout2012.jpg

10 jours d'arrosage plus tard, ce sont les chénopodes qui réagissent le plus vite et le plus massivement ( c'est fou ce que ça produit comme graines cette plante là !....)

9e_30 aout2012.jpg

Le 30 aout, les chénopodes ont bien poussé ( j'en ai enlevé un peu) mais aussi une graminée

9f_15 sept2012.jpg

 15 jours plus tard (15 septembre), tout ce petit monde a encore poussé ( et j'ai encore dû retirer des chénopodes...)

9g_15 sept2012-profil.jpg

La même scène de profil, où l'on devine que les graminées doivent être des dactyles ( ou qqchose qui y ressemble...)

 

 

16:04 Écrit par Frédéric Malher dans Nature et paysages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2012

Il faut toujours regarder les panneaux...

Je continue d'utiliser les photos prises lors de ma balade belgo-néerlando-luxemburgeoise de cet été par quelques panneaux vus à droite ou à gauche avec les réflexions, parfois pas trop bêtes, parfois de très bas étage, que leur vue a suscitées chez moi....

Tap-cul.jpg

On commence près de Calais : les cavaliers dont le passage est discrètement annoncé sont prévenus que le passage va être inconfortable..... 

Hameau partagé.jpg

Un  hameau séparé entre 2 communes... il a dû y avoir une histoire pas claire dans le passé mais une petite recherche sur Google ne m'a rien apporté. je suis preneur de toute explication !

Beffroi Bruges.jpg

Ce panneau m'a fait un peu gamberger : j'ai compris facilement que dans cet endroit on refusait les fumeurs, les mangeurs de glace, les buveurs de boissons diverses, les chiens, mais pour le dernier... ? les amoureux seraient-ils interdits à Bruges ? En fait, j'ai oublié de vous dire que je faisais la queue pour monter au beffroi d'où on domine un paysage superbe.... 250 marches à grimper ! Je pense donc qu'on signale ainsi aux personnes souffrant de problèmes cardiaques qu'il est préférable qu'elles restent sur le plancher des vaches.....

Plan Tureluur.jpg

Mon esprit mal tourné m'a fait bêtement sourire en voyant ce panneau : il me faisait penser à la surprise du français débarquant au Québec à qui on propose une bonne séance de turelutte..... et qu'on emmène écouter une  héritière de la Bolduc, célèbre chanteuse locale du siècle dernier dont les principales paroles étaient 'tamtididam doudam tidididou didam ....."

En fait le "Tureluur" désigne le Chevalier gambette en néerlandais et le "Plan Tureluur" désigne les mesures de conservation des prairies humides qu'il affectionne pour nicher...

excès-de-vitesse.jpg

Et après ça, on va dire qu'il n'y a pas de dopage dans le cyclisme belge ?.... la photo a été prise dans le Limbourg belge.

Fouron-le-Comte.jpg

Il est des fois où il est préférable d'être un peu abscons pour éviter d'être vraiment trop vulgaire... Je me contenterai donc de demander si on peut jumeler cette ville avec Bourg-la-Reine ou Choisy-le-Roi . Qui potest capiat...

Malmédy_patrouille-scolaire_red.jpg

Là je n'avais pas d'explication :   que désigne cette "patrouille scolaire" ? une patrouille de police chargée de rechercher les élèves absentéistes ? les professeurs ?... Ca fait un peu peur, non ?

En fait, je viens d'apprendre qu'en Suisse, il s'agit simplement de groupes d'élèves chargés d'assurer la sécurité des sorties d'établissements scolaires.... il doit en être de même à Malmédy;-)

 

That's all, folks !

 

19:43 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/08/2012

Un facteur Cheval, des facteurs .....

Encore des photos prises lors de mon périple à vélo franco-belgo-néerlando-grand-ducal de cet été...

Cette fois-ci , il s'agit d'une rencontre fortuite, en France, sur le bord d'une petite route du Nord, entre Gravelines et Bourbourg...

Facteur_Cheval1.jpg

Moi, quand je vois ce genre d'invitation, je ne peux pas résister !.....;-)

Facteur_Cheval2.jpg

.... et là, je ne suis pas déçu !

Facteur_Cheval3.jpg

 Y en a pour tous les goûts....;-)

Facteur_Cheval4.jpg

Je n'ai rencontré personne, je ne sais donc pas combien de temps il a fallu pour amasser tous ces objets...

Facteur_Cheval5.jpg

... ni même d'où ça vient ! Il( elle) a fait les poubelles ? Possible.....

En tout cas, il est clair que le célèbre facteur a trouvé un digne successeur ! 

 

 

14:06 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/08/2012

Bières belges

La Belgique est un pays béni des dieux du houblon et du malt.....Ma virée de cet été m'a permis de découvrir des tas de bières dont je n'avais jamais entendu parler ! L'avantage d'un pays comme la Belgique est que vous pouvez changer de bière à chaque nouvelle consommation ! Et aux Pays-Bas, proximité oblige, on peut continuer ses cours accélérés de bierologie belge !

Je vous présente ici quelques images de quelques-unes des bières que j'ai pu y boire....

biere1_bruges.jpg

Nous sommes sur la Grand Place de Bruges et, contrairement à ce que je croyais, "Triple" ne signifie pas 3 fois plus forte mais faite avec 3 céréales ( orge, avoine et blé).... mais elle est forte quand même !

biere2_bruges.jpg

Celle-ci, je n'ai pas pu la goûter ( et pourtant, "faut avoir goûté au malheur pour savoir c'que c'est !"....) je ne l'ai vue qu'en devanture d'un magasin brugeois fermé ....

biere3_Middelburg.jpg

Cette fois-ci, on est aux Pays-Bas, à Middelburg en Zélande, mais la bière est toujours belge !

biere4_Ziekerzee.jpg

Toujours en Zélande, dans un village très agréable ( Zierikzee) . Pour apprécier l'humour du nom de cette bière, il faut savoir qu'en wallon ( et en lorrain) la chouffe signifie la honte ( Wo l'autr', la chouff' ! Il a pas pu boire 10 bières de suite !....). Et cette bière est fabriquée dans un village ardennais ( d'Ardenne belge, évidemment...) appelé Achouffe... Et ils ont même des camions spéciaux pour livrer leur bière....

biere7a.jpg

Ca a d'la gueule , non ?...

biere5_Breda.jpg

 J'ai ensuite rejoint le sud-est des Pays-Bas (Breda) et cette bière ne m'a pas laissé un souvenir impérissable...

biere6_diest.jpg

A Diest ( Limbourg belge), il y a une bière locale, mais tellement rare que je n'ai pas réussi à la trouver dans un bar pourtant signalé dans le "Routard" comme étant un des rares à la servir... Je n'ai quand même pas regretté ma visite car la clientèle valait le déplacement et j'ai pu me rabattre sur la bière du village d'à côté (Kasteel), à la pression d'où l'absence de bouteille sur la photo.

biere7_Maastricht.jpg

A Maastricht, j'ai repris la même qu'à Bruges, un moment de faiblesse.... Au passage elle s'appelle Karmeliet car elle est faite par des moines carmélites.

biere8_HtesFagnes.jpg

De retour en Belgique, sur le point culminant de ce pays ( les Hautes-Fagnes) , halte obligatoire à la Baraque Michel et sa bière locale....

biere9_Malmédy.jpg

Même si, à Malmédy, une autre bière revendique la même origine....

biere91_Arlon.jpg

 A Arlon, j'ai réparé un oubli... la Kwak ( qui désigne aussi le héron bihoreau en néerlandais... on ne se refait pas !). Attention à son verre, très élégant mais piégeux : si vous le remplissez au-dessus du col comme je l'ai fait ici, il faut faire très attention quand le niveau de la bière atteint ce col : si on boit trop vite, on prend brusquement une vague de bière dans le nez, qui n'est pas l'orifice prévu pour la recevoir !

biere92_Chatillon.jpg

Pour terminer, une bière artisanale de Gaume ( Lorraine belge, voir mon post " à cloche-pied par dessus les frontières " ), ce qui prouve qu'on peut être artisanal et avoir un nom et une étiquette non traditionnels !

 

 

 

08:39 Écrit par Frédéric Malher dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2012

L'Alsace bossue et.... francique !

Il n'y a pas qu'au Bénélux que les limites territoriales sont parfois bizarroïdes ! En France, on se débrouille pas trop mal... En allant avec mon père à la Petite-Pierre (67), j'ai eu l'occasion de m'intéresser un peu à cette région "élégamment" appelée "Alsace bossue"... Curieux quand même cette Alsace qui déborde des Vosges vers le nord-ouest ! La carte de la limite des départements montre qu'il y a quelque chose de curieux !

Alsace bossue.gif

On dirait vraiment une langue alsacienne venant lêcher l'Est de la Moselle !

D'un point de vue linguistique, c'est pas mal aussi : on n'y parle pas une langue alémanique comme l'alsacien mais un francique rhénan, comme le platt de Forbach ou de Thionville !

Rauwiller2.jpg

On se croirait au Luxembourg ( cf. billet précédent )...

 

 

Rauwiller1.jpg

 Alors, pourquoi est-ce alsacien ? Eh bien, dans notre discussion, mon père avait eu la bonne intuition : cette zone francique était protestante alors que le reste était catholique, elle a donc été rattachée au Bas-Rhin en 1793 !

Au fait pourquoi "bossue" ? Deux explications : son paysage fait de collines au lieu de la plaine d'Alsace ou des fortes pentes du versant alsacien des Vosges ou la "bosse" que forme cette région "sur le dos de l'Alsace" quand on regarde une carte !

14:28 Écrit par Frédéric Malher dans Drôle ou insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2012

A cloche-pied au-dessus des frontières

 

Mi-juillet, je suis parti en train jusqu’à Calais et de là j’ai rejoint à vélo Thionville, dans le nord de la Lorraine, en passant par la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg : 960 km, 4 pays mais 15 frontières (au moins !… cf. le paragraphe sur Baarle !) sans parler des frontières linguistiques !

 

Carte1.jpg

 

Et ces diverses frontières ont toutes des aspects intéressants, surprenants, voire cocasses !

La première frontière est somme toute assez banale, décevante même : pas de marque du pays dans lequel on arrive, même la région (la Flandre) n’est pas indiquée : il faut dire que, historiquement, j’étais déjà en Flandre depuis Gravelines : le dernier village français de ma route s’appelle Hondschotte et Dunkerque n’est pas loin .

 

Frontiere1.jpg

Après être resté 3 jours dans le secteur de Bruges, je passe ma 2ème frontière, qui sépare la Flandre belge et la Zélande néerlandaise. Cela permet donc d’ apprécier à sa juste valeur le nom du village frontière…

 

Frontiere2.jpg

..... Louis XIV a dû passer par là !

Je passe quelques jours bien agréables en Zélande : oiseaux, soleil, bateau…. et je repars, vers l’Est cette fois-ci. Et c’est à l’approche de la frontière belge, au NE d’Anvers, que ça se complique !

A 5 km de la frontière belge, j’avais bien repéré sur la carte une enclave belge aux Pays-Bas…. déjà, c’est original ! Mais l’entrée de la (des ) ville(s) me laisse songeur :

 

Frontière3.jpg

... on entre en même temps dans une commune néerlandaise et dans une commune belge !

Le panneau suivant prolonge ma surprise :

 

Frontière4.jpg

Regardez bien : on voit que nous sommes en Belgique (province d’Anvers) alors que je n’ai passé aucune marque de frontière…. et la suite ne m’éclairera pas plus !

 

Frontière5.jpg

Sur la piste cyclable cette marque m’indique que je sors des Pays-Bas (je viens du haut de la photo) alors que je n’y suis pas rentré de nouveau ! Et la marque suivante m’indiquera que je suis entré définitivement (pour la journée au moins…) en Belgique… sans avoir vu au préalable que j’en étais sorti !

L’explication m’a été donnée bien plus tard, quand j’ai consulté Mr Google pour lui demander ce qui se passait à Baarle (Nassau ou Hertog) : il m’a répondu par une carte qui vaut toutes les explications : en jaune les terrains belges et en clair les terrains néerlandais…

 

Frontière6.jpg

Remarquez les enclaves néerlandaises plantées au milieu d’enclaves belges…. Pour comprendre d’où vient cet imbroglio, allez lire http://fr.wikipedia.org/wiki/Baerle-Duc , c’est croquignolet !

Si l’entrée exacte en Belgique a été pour le moins confuse, la sortie vers Maastricht aux Pays-Bas est clairement annoncée du côté belge :

 

Frontière7.jpg

Bon d’accord, le mot Belgique a été bêtement oublié, mais….

Vous voyez donc que je suis sorti de la province du Limbourg belge pour entrer….

 

Frontière8.jpg

… au sud-Limbourg néerlandais…. qui va donc  se retrouver au Nord du Limbourg belge quand je vais entrer de nouveau en Belgique !

 

Frontière9.jpg

 

Ici, une petite carte s’impose pour y comprendre quelque chose :

 

carte2.jpg

Il y a à cet endroit une enclave de la Flandre en Wallonie, appelée Voeren en flamand et Fourons en français. Et là, ceux qui ont un peu de mémoire (et l’âge nécessaire pour avoir vécu les évènements…) se disent « Les Fourons, mais … ça me dit quelque chose ! ». C’est une zone francophone en terre limbourgeoise, donc flamande ; du moins cette zone y a-t-elle été rattachée en 1963, ce qui a déclenché des incidents graves (un coup de feu a même été tiré !) . Pour plus de détails http://belgique.blog.lemonde.fr/2010/07/30/aux-fourons-la-ou-la-crise-belge-a-failli-mal-tourner/

Je suis ensuite passé vraiment en Wallonie : pas de marque distinctive, sauf…. la fin de la piste cyclable ! Décidément, le vélo est une tradition néerlandophone et vraiment pas francophone !

Au passage ,pour ceux qui croiraient que le wallon est simplement du français prononcé avec l'accent belge:

Frontière91.jpg« Fièsse », je pense que ça veut dire « fête », mais « Vîle Cinse »… je sèche !  [En fait Mr Google m’apprend que ça veut dire « la Vieille Ferme »]

En descendant des environs de Malmédy vers Sankt-With, j’ai pris ces 2 photos au même endroit, dans un sens puis dans l’autre :

 

Frontière92.jpg

J’entrais dans l’un des deux cantons germanophones de Belgique (l’autre est celui d’Eupen) : je n’en avais pas fini avec les subtilités linguistiques de la région ! Vous remarquez peut-être que c’est du vrai allemand (Hochdeutsch), ne l’oubliez pas pour la suite…

Un peu plus loin, on me prévient ( en 3 langues…) que je vais bientôt quitter la Belgique :

 

Frontière93.jpg

 

… et on a trouvé un bon truc pour limiter les conséquences de la variété linguistique sur le coût des panneaux routiers !

 

Frontière94.jpg

 

A votre avis, comment sait-on qu’on arrive au Luxembourg ?

 

Frontière95.jpg

 

Mais enfin, le Luxembourg, on n’y reste jamais très longtemps, c’est pas très grand ! Alors j’entre de nouveau en Belgique, mais on dirait que même les panneaux ne savent plus où on est…

 

Frontière95-.jpg

 

En fait, de l’autre côté de la frontière commence la province du Luxembourg belge.  C’est pourquoi, dans le secteur on ne dit jamais le Luxembourg et les luxembourgeois, mais le Grand-duché et les Grands-ducaux !

Et là je suis où ?

 

Frontière96.jpg

Le prix affiché de l’essence contredit le nom du pays…. l’explication est « simple » : à Martelange la route est belge mais le trottoir oriental est luxembourgeois ( euh… grand-ducal !). Inutile de dire qu’il n’y a pas de station-service belge dans le secteur ….

Au fait que parle-t-on au Grand-duché ? ben… luxembourgeois c’te blague ! (en fait les luxembourgeois moyen est trilingue français, allemand et luxembourgeois)

Et le lëtzebuergesch, ce n’est pas de l’allemand, croyez-moi !

 

Frontière97b.jpg

« Le bon lait »… « milch » auf Deutsch !

 

Frontière97a.jpg

Là, on dirait « Dorfstrasse » en allemand….

Je repasse encore en Belgique….

 

Frontière98.jpg

Mais là, ça y est, vous êtes rodés et vous ne vous faîtes plus avoir : je rentre donc dans la province du Luxembourg belge …..

Mais ce serait trop simple ! Le Luxembourg belge est formé de 2 parties, l’Ardenne belge et la Lorraine belge (où j’entre). La Lorraine belge est elle-même formée de 2 parties : celle qui parle luxembourgeois ( Arlon, par où je suis arrivé) et…

 

Frontière98a.jpg

 … la Lorraine romane, qui parle lorrain comme tout le monde, nem ?

 Je vous la fais brève : pour finir, je quitte la Belgique pour rejoindre Thionville en passant par le ….Grand-duché et je passe enfin ma dernière frontière

 

Frontière99.jpg

 Du moins la dernière frontière politique, parce qu’un peu plus loin…

Frontière99a.jpg

 Hé oui, ici, on parle « platt » (nom donné à tous les dialectes germaniques parlés en Lorraine) et la frontière linguistique avec  le lorrain roman passe plus au sud, plus précisément - comme leurs noms l’indiquent -  entre Audun-le-Tiche et  Audun-le-Roman (pour plus de détails, demandez au guichetier de la gare de Pékin…. mais ceci est une autre histoire !).

 

 Finalement, ça peut être drôle, les frontières !..... ;-)